Détroit, vestiges du rêve américain

Catégorie : Tags : , ,

Les photographes Yves Marchand et Romain Meffre ont passé des mois à photographier la ville américaine de Détroit, ou plutôt ce qu’il en reste : un vaste champ de ruines. En cinquante ans, la ville a perdu plus de la moitié de sa population. Aujourd’hui, certains intérieurs encore intacts témoignent de la disparition des habitants et de leur vie passée.

L'avis de Louis Moulin

Les empires finissent toujours par mourir. Les Etats-Unis, qui dominèrent tout le XXe siècle, n’échappent pas à la règle. Une ville plus que toute autre symbolise ce déclin : Détroit. Car avant sa chute, elle fut Motor City, capitale de la bagnole, le totem le plus pur de l’imperium américain. C’est dans les rues de cette métropole désindustrialisée que les auteurs ont promené leur appareil photo. On y découvre les façades décrépies de buildings autrefois florissants, une gare abandonnée aux airs de temple grec en ruine, des bicoques lugubres qui semblent hantées, une école vidée de ses élèves par une puissance mystérieuse.

Détroit a les atours dépressifs de la ville mourante. Cinquante nuances de gris. Et pourtant, on en retient aussi des images puissantes et parfois insolites d’une vie qui se reconstruit. Tel cet ancien théâtre rococo transformé… en parking. Ce beau livre ravira aussi bien les amateurs d’architecture déglinguée que les tenants de la ville palimpseste.

On en a parlé sur Demain la ville :
Urbex : vers l’institutionnalisation d’une pratique ?

88,00 € TTC

Habituellement expédié sous 24 h