Blade Runner Director’s Cut

Catégorie : Tags : , ,

Dans les dernières années du 20ème siècle, des milliers d’hommes et de femmes partent à la conquête de l’espace, fuyant les mégalopoles devenues insalubres. Sur les colonies, une nouvelle race d’esclaves voit le jour : les répliquants, des androïdes que rien ne peut distinguer de l’être humain. Mais suite à une révolte, ces derniers sont peu à peu retirés. Quatre d’entre eux parviennent cependant à s’échapper et à s’introduire dans Los Angeles. Un agent spécial, un blade-runner est chargé de les exterminer…

L'avis de Philippe Gargov

Tout a été écrit sur Blade Runner, l’un des films les plus commentés de ces dernières décennies. Adaptation d’un merveilleux roman de Philip K. Dick, dont il reprend la plupart des intrigues en se focalisant néanmoins sur la question robotique, Blade Runner a offert au cinéma contemporain certains de ses plus beaux panoramas urbains. A l’instar du Metropolis de Fritz Lang, marqué par la verticalité urbaine alors balbutiante, Blade Runner est le reflet de son temps. Un temps notamment marqué par la mondialisation galopante et l’émergence de l’Asie du Sud-Est sur la scène internationale, ici retranscrits dans les tumultueuses ruelles arpentées par Harrison Ford. Plus que toute autre ville filmée, la Los Angeles de Blade Runner incarne ainsi la figure de la ville-cosmopolite et métissée, justifiant ainsi son statut d’icône du XXe siècle.

On en a parlé sur pop-up urbain : 
De Blade Runner à San Fransokyo, éloge de la ville métissée

8,98 € TTC

Habituellement expédié sous 24 h