Railroad Station Stamp Designs Japanese Edition

Catégorie : Tags : ,

Un livre édité par Seigensha, qui compile le design de 380 « tampons de gares » japonais d’hier et d’aujourd’hui. Cette édition japonaise de 2015 est la seule qui existe actuellement sur le marché. Pas de panique : les seuls textes à déchiffrer sont les noms des villes auxquelles se réfèrent chaque empreinte (et certains sont même transcrits en romaji – c’est-à-dire phonétiquement avec notre alphabet – sur les tampons).

L'avis de Margot Baldassi

Parfois, chez pop-up urbain, on s'offre des petits cadeaux urbanos entre nous. Ce magnifique petit livre est le dernier en date, et on ne se lasse pas depuis, d'admirer ses mille et un détails... Et vu que l'on aime toujours partager nos plus belles découvertes avec vous, ce bijou illustré avait grandement sa place dans le shop !

Si vous ne connaissez pas encore le principe, les tampons que regroupent ce carnet imprimé sont une institution au Japon. Depuis la création du tout premier tampon de gare à Fukui en 1931, la prolifération de ces petits objets est allée bon train dans l'ensemble du pays. Comme l'explique un passionnant article anglophone dédié au présent ouvrage, ces tampons ont plus tard (en 1970) été produits en masse dans le cadre d'une campagne de promotion touristique lancée par l'ancienne compagnie ferroviaire JNR (Japanese National Railways). Cette ambitieuse opération déclencha une bonne fois pour toutes le phénomène, fournissant son tampon propre à 1400 gares du pays. Au fil du temps JNR continua d'équiper petites et grandes stations, jusqu'à ce que ce chaque patelin enraillé possède son sceau à collectionner... Le design de chaque tampon est alors choisi et géré localement par les équipes ferroviaires. Vintage ou plus récentes, les pièces réunies dans l'ouvrage édité par Seigensha présentent une diversité graphique tout à fait délectable.

S'ajoute à la beauté de ces objets si particuliers, leurs multiples caractères significatifs d'un point de vue urbain. La promotion territoriale par la collection (au même titre que Pokémon Go, par exemple !) d'objets rares et attractifs est une idée aussi simple que géniale - et forcément efficace... Dans chaque station (le principe existe même dans d'autres institutions, à l'instar des musées...) les collectionneurs munis du carnet officiel à remplir s'affairent ainsi pour rechercher le petit bureau sur lequel trônent le tampon du lieu et un encreur bien frais. Gratuits, jolis et accessibles à tous, ces souvenirs de voyage figurent parmi les meilleurs dispositifs touristiques promus par le Japon.

On en a parlé sur Demain la ville :
Le train japonais : un héros de pop-culture comme les autres

51p1hh9kxll-_sx351_bo1204203200_

Produit non disponible actuellement

Catégorie :