Nippon no Haikyo : vestiges d’un Japon oublié

Catégorie : Tags : ,

Hôpitaux, hôtels, maisons, villages, parcs d’attractions et même îles abandonnées, le Japon regorge de lieux en ruine appelés « haikyo ». Ces endroits, souvent laissés intacts, témoignent d’une époque révolue. Explorez 38 lieux plus incroyables les uns que les autres, dont l’île fantôme de Gunkanjima (où a notamment été tourné James Bond: Skyfall). L’auteur nous livre des photos incroyables à l’atmosphère mystérieuse ainsi que des récits retraçant l’histoire de ces vestiges oubliés du Japon.

L'avis de Philippe Gargov

Si les livres d'urbex ne manquent pas (exemple à Détroit), celui-ci possède un parfum particulier qui légitime sa présence ici. L'urbex nippon est-il un urbex comme les autres ? A en juger par l'atmosphère qui se dégage de ces photos, les ruines du Soleil Levant possèdent un je-ne-sais-quoi qui les rend véritablement hypnotiques. Comment l'expliquer ?

Peut-être est-ce lié à l'étrangeté qui habite l'urbanité japonaise en général, qu'elle soit en friche ou en pleine forme ? Ou peut-être est-ce car ces ruines révèlent en filigrane ce que pourrait devenir le Japon d'ici quelques années, en raison d'une démographie dont on connaît l'état d'atonie ? A l'instar des "ayika", ces maisons vides qui se multiplient dans la périphérie des grandes agglomérations nippones, les haikyo de ce livre sont autant le vestige d'un Japon oublié, que le reflet d'une inquiétante actualité. Et c'est peut-être cela qui, in fine, rend ces photos si fascinantes.

On en a parlé sur Demain la ville :
Dans les coulisses des villes qui rétrécissent