Candy shop Billy handmade dollhouse kit

Catégorie : Tags :

Un kit de modélisme fait main représentant un magasin de bonbons traditionnel japonais  – daté de l’ère Showa (1926-1989) – à monter soi-même.

Un mot du fabriquant : « I can reproduce the nostalgic atmosphere of the 30, Showa generation including the enamel signboard with a handicraft in detail. A light burns with two size AA batteries (separate sale).« 

L'avis de Margot Baldassi

Depuis le soir où on a initié notre veille Amazon (dans l'idée de créer ce shop), le modélisme handmade représentant des fragments de ville japonaise figure en tête d'affiche des produits que l'on mourrait d'envie d'ajouter à nos rayons. C'est donc avec cette petite échoppe de confiseries à l'ancienne que l'on a souhaité alimenter la - encore vide - pièce du "Grenier".

Des commerces nippons en maquette faites main (regorgeant de détails et de minutie), il en existe des dizaines. Mais c'est assez naturellement que notre choix s'est porté sur cette gargotte sucrée. Non pas pour satisfaire un quelconque attrait pour les friandises, mais bel et bien pour l'imaginaire proprement nippon qui se cache derrière. Les confiseries traditionnelles (Dagashi-ya 駄菓子屋) représentent ainsi une forme de commerce spécifique : rattachées à une époque donnée, une ambiance sociale, et un contexte économique bien différents. Si elles n'ont pas complétement disparu (vous en croiserez peut-être au détour d'une vieille ruelle, en ville ou à la campagne), ces enseignes typiques incarnent dans l'imaginaire collectif japonais une sorte d'idéal commercial et social évanoui.

Conviviales et informelles, surchargées de couleurs et d'objets évoquant l'enfance, bien souvent construites en bois, et tenues par une mamie du coin connue de tous (et capable de faire crédit sur 10 sucettes à 100円 d'ici la prochaine fois)... le charme passé des Dagashi-ya n'est ainsi plus à prouver. Dès lors en vous proposant cette ravissante maquette, nous souhaitions mettre en valeur cet archétype de l'imaginaire urbain japonais collectif, et partager notre passion pour les convivilalités urbaines en voie d'extinction.

On en a parlé sur pop-up urbain :
Le petit commerce comme centralité rurale dans le manga

81vzit69t1l-_sl1378_

52,40 € TTC

Vendu par un tiers

Catégorie :